LJ Scope - Le service d'information online de l'agence LJ

Autres actu

  • Biogen, le développement des médicaments biosimilaires : une chance pour les patients, une économie pour la collectivité

    Consulter
  • Parentalité positive : les parents français peuvent encore mieux faire

    Consulter
  • Dream up, le programme d’éducation à la pratique artistique au Portugal

    Consulter
Accéder à plus d'actualités

Journée Portes Ouvertes sur la prostate – Des consultations gratuites pour un dépistage

31 mai 2017 – L’équipe du service de chirurgie urologique du Groupe hospitalier Paris Saint-Joseph (GHPSJ) se mobilise pour informer le grand public sur les pathologies de la prostate – notamment l’hypertrophie bénigne (appelée aussi adénome de la prostate) et cancer.

Seront présentés les différents traitements médicaux ainsi que les technologies chirurgicales mini invasives de pointe qui permettent une prise en charge moins douloureuse et encore plus sécurisée du patient : le laser, la cryothérapie, les ultra sons localisés et la chirurgie robotique. Le service de chirurgie urologique du GHPSJ se positionne comme un service de référence au niveau national pour la formation des professionnels de santé. Il est n°1 pour le nombre d’opérations au laser de l’hypertrophie bénigne de la prostate (plus de 400 / an).

AU PROGRAMME :
– De 9h00 à 16h30 : dépistage gratuit : consultation sans rendez-vous avec un urologue
– A 13h et à 15h30 : conférences d’information dans le hall de l’hôpital (durée : 30 mn) sur le thème « La prostate : sa fonction, ses pathologies et leurs traitements »
Animation sous forme d’une prostate géante gonflable pour comprendre l’anatomie et les fonctions de cette glande.

L’hypertrophie bénigne de la prostate concerne plus d’1 homme sur 2 après 50 ans

Le Pr Baumert, chef du service urologique du GHPSJ, précise « c’est surtout l’hypertrophie bénigne de la prostate qui est la pathologie la plus courante, avec pour symptômes des besoins d’uriner fréquents, impérieux, accompagnés d’un jet faible, et des difficultés générales à uriner, … ». Ces symptômes peuvent s’aggraver avec le temps et provoquer des complications telles que des infections urinaires récidivantes, des rétentions d’urine, des calculs dans la vessie, et à un stade ultime, une insuffisance rénale. Des traitements médicaux et chirurgicaux permettent d’éviter ces complications.

Le cancer de la prostate est le plus fréquent chez l’homme : il touche un homme sur 8

Ce cancer n’entraîne pas de symptôme. C’est pourquoi le dépistage individuel est recommandé, notamment pour les personnes à risque (antécédents familiaux, personnes d’origine africaine ou antillaise, etc).

Jeudi 1er juin de 9h00 à 16h30
Groupe hospitalier Paris Saint-Joseph – 185 rue Raymond Losserand 75014 Paris

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Accès espace médias

Email :
Mot de passe :
Mot de passe oublié ?   Devenir membre
RECEVOIR NOS INFORMATIONS

Partager cet article

Votre identité
Votre email
Email du destinataire
Veuillez remplir tous les champs.

Inscription pour les informations

Je souhaite recevoir les actualités de la part de LJ Scope.
Remplissez les champs ci-dessous puis validez. Vous recevrez un email pour confirmer votre inscription.

Civilité :
Votre nom :
Votre prénom :
Votre adresse mail :
Veuillez remplir tous les champs.